archives:tchernobyl-day:2010 [Enfants de Tchernobyl Belarus]
 




Tchernobyl day 2010

Communiqué de presse

;#;Le 24ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl;#;

La catastrophe de Tchernobyl est la plus grave catastrophe technogène dans l’histoire de l’humanité. Chaque année le 26 avril c’est le jour pour commémorer les victimes de cette tragédie, mais aussi pour tirer des leçons et analyser le progrès dans la liquidation des conséquences de l’accident. Suite à cet accident plus de 145 milles kilomètres carrés de territoire ukrainien, biélorusse et russe ont été irradiés, quelque 5 millions de personnes ont souffert des conséquences de la catastrophe, 5000 localités ont été polluées, parmi lesquels 2218 localités sur le territoire ukrainien avec 2,4 millions de personnes.
Télécharger le texte intégral de ce communiqué

Tract du 25° anniversaire de la catastrophe

tchernobyl-day-tract.jpg
Télécharger le tract
- Au format A4
- Au format A5







Journée d'action du 24 avril 2010

Tchernobyl day - 21 Avril - Evènement au Parlemement Européen

Voir les détails de l'action

Chernobyl Day 2010 au Parlement Européen (Strabourg, le 21 avril)

Le Parlement Européen apparaît comme l'un des rares lieux de la représentation politique en Europe où il soit possible de débattre des questions de l'industrie atomique et des conséquences de Tchernobyl.

Cette journée du 21 avril avait été choisie par le Groupe Vert pour une conférence-débat autour de la traduction française du livre de référence sur les conséquences de Tchernobyl, Chernobyl: Consequences of the Catastrophe for People and the Environment, rédigé par Alexey Yablokov, Vassily Nesterenko et Alexey Nesterenko.

Une soirée pour le public avait été organisée dans un cinéma strasbourgeois. Les intervenants au Parlement y ont participé, renforcés par le Pr Michel Fernex et Wladimir Tchertkoff. Cette soirée commença par les projection du film de Emanuela Andreoli et Wladimir Tchertkoff, Controverses Nucléaires.

Voir une partie de ce film

et par le dernier film d'Emanuela Andreoli, Day after day, consacré à l'action de la Vigie d'Hippocrate qui se déroule, jour après jour, 10 h par jour, depuis le 236 avril 2007 devant le siège de l'OMS à Genève. Télécharger le fichier compressé (zip) ou

en visualiser un extrait

Cette journée a vu sa portée réduite du fait de l'interruption du trafic aérien. Peu de Parlementaires s'étaient annoncés et la séance des votes avait été supprimée, ce qui par effet en retour avait fait croître le nombre des défections. Organisée un peu tardivement elle se télescopait avec de nombreuses actions prévues de longue date par les associations locales.

L'ombre de l'annulation par fermeture pure et simple du Parlement a plané jusqu'à l'avant veille, contraignant Alexey Nesterenko à jongler avec les horaires d'avion, de train et de bus pour arriver au petit jour le 21 après un voyage Minsk-Strasbourg éreintant. Alexey Yablokov, l'invité d'Enfants de Tchernobyl Belarus (les autres intervenants ayant été pris en charge par le Groupe Vert), venait de Genève. Mais Youry Bandazhevsky et Angelina Nyagu, tous deux de Kiev, avaient préféré renoncer.

Le Professeur Yablokov présenta le sinistre tableau des séquelles passées, actuelles et à venir de Tchernobyl. Alexey Nesterenko exposa le travail de l'Institut Belrad auprès des enfants contaminés et les enseignements, parfois paradoxaux, des données mesurées sur le terrain. Youry Bandazhevsky avait fait parvenir un film sur son projet de réhabilitation d'une structure hospitalière pour les « liquidateurs » et les populations les plus exposées en Ukraine. L'état de délabrement du système de santé ukrainien a marqué l'auditoire. Enfin, Myckle Schneider, du bureau de WISE, mit quelques pendules à l'heure sur les perspectives assez médiocres pour l'avenir de l'industrie nucléaire.

Un ouvrage qui fera date, le Rapport 2010 de l'ECRR European Committee on Radiation Risk, a été distribué aux principaux participants à cette journée. Chris Busby, le coordinateur de sa publication, en avait fait parvenir 26 exemplaires à ETB la semaine précédente. Ce livre, écrit pour un public raisonnablement cultivé, est capital en ce qu'il expose les raisons théoriques, historiques et scientifiques de l'abîme entre l'action réelle des faibles doses de radioactivité artificielle internes et ce qu'en dit la doctrine officielle forgée après la guerre par la Commission Internationale de Protection Radiologique. Ses explications renforcent le poids des informations fournies par le livre de Yablokov & Nesternko's.

Des discussions informelles durant le repas et entre les séances officielles ont renforcé les liens entre tous les participants. Gageons que ces contacts favoriseront la préparation d'un Chernobyl Day 2011 mémorable.

Quelques photos de Strasbourg

Chernobyl Day 2010

Entre le 20 et le 26 avril, Enfants de Tchernobyl Bélarus (ETB) a pris part aux évènements du Chernobyl Day 2010.
Le Réseau pour Sortir du Nucléaire avait placé cette période sous le signe du soutien à BELRAD et pris en charge l'impression de 400 carnets de bons pectine.
Le collectif pour l'Indépendance de l'OMS (IW) s'est aussi mobilisé en de nombreuses villes, souvent avec la participation de membres de notre association.
Les comptes rendus de ces journées seront placés sur le site au fur et à mesure qu'ils nous parviendront.

archives/tchernobyl-day/2010.txt · Dernière modification: '21/05/2019 12:30' (modification externe)

URL-courte: http://tinyurl.com/y6pydb49

Aidez BELRAD, Merci ! Plan du site Aide à la navigation Contactez-nous Informations Légales